Radio HZ
Derniers sujets
» info
par yongii Jeu 25 Juin - 15:46

» Continue l'alphabet
par yongii Jeu 25 Juin - 15:41

» déjà bientôt la fin pour le forum?
par Pimp Jeu 11 Sep - 22:33

» Problème de connexion
par xMister Lun 1 Sep - 19:30

» [FR5] Th3 DominatriceS
par xMister Lun 1 Sep - 19:25


L'histoire d'Eloria - Introduction Finale.

Aller en bas

L'histoire d'Eloria - Introduction Finale.

Message par Eloria le Dim 29 Déc - 17:09

Pourquoi elle ? Qu’est-elle devenue ? Elle si gentille, si intentionné… Que lui est-il arrivé ? Et ce petit ricanement insupportable !

- « Surprise de me voir Eloria ? Hihi… He oui… Beaucoup de choses ont changé pendant 5 ans, j’ai été envoyé dans la section de la force afin de m’améliorer dans le combat… Ils en avaient marre de me voir dans la section médicinale. J’ai toujours eu des difficultés, mais toi… Tu as toujours réussis, la tête haute… ! J’étais jalouse de toi, mais maintenant… Tu vas voir mes progrès et sache que  je ne retiendrais pas mes coups Eloria ! Disait-elle en me fonçant droit dessus avec son marteau…
- Mais qu’est tu devenue ? Je te donner tous le temps des conseils, on se serrer les coudes lors des épreuves difficiles ! Disais-je tout en esquivant ses attaques.
- Les choses changent Eloria pendant 5 ans… » Disait-elle avec une voix calme et très froide.

Son marteau est gigantesque, à peu près 2 mètres de longueur, et la tête fais environ 3 mètres de largeurs ! Il est gris, avec des dessins blancs presque angéliques. Tout d’un coup Oran commence à me dire :

- « Cette arme… N’est pas comme ton épée ou ton pistolet…
- Qu’est ce qui te fait dire cela ?
- Regarde d’un peu plus prêt son marteau… Et tu comprendras.
- Merci pour les détails… » Disais-je en soupirant.

Elle s’est remise à essayer de me toucher, puis tout d’un coup je vis des pics de pierre qui commençait à se former juste devant, j’avais oublié qu’elle maitriser la magie de la terre ! Je me blesse gravement… Je saigne abondamment… Et je me suis mise à chuchoter à Oran :

- « Oran… Que me conseils tu ?
- Laisse-moi savourer ce moment… Et je pourrais t’aider du mieux que je le peux…
- Tu ne m’aides vraiment pas là ! Je risque de perdre !
- Fais attention derrière toi… »

En effet, Onyz a réussi d’être derrière moi pour me mettre un coup, et elle a réussi… J’en pouvais plus… J’étais à genoux au milieu de l’arène… J’en pouvais plus… Mes blessures étaient trop graves et j’entendis de nouveau la voix de l’homme qui à annoncer le commencement du combat qui disait : « Eloria, dit l’Espoir déclare…. ». J’ai tout de suite deviné ce qu’il allait dire et je lui hurlais : « NON ! » tout en me relevant et Oran de nouveau me chuchota :

- « Prends toi un dernier coup, et tu comprendras enfin le véritable pouvoir…
- Tu veux ma mort, ce n’est pas possible.
- Fais ce que je te dis si tu souhaites obtenir la victoire. »

Après un moment de réflexion, Onyz me regarda toujours en rigolant et elle finit par me dire :

- « He bien, je pensais que tu étais plus coriace que ça… Surtout avec ton combat contre Grorr… Tu me déçois beaucoup Eloria.
- C’est parce que je te réserve une surprise… Disais-je toute fatiguer.
- LA FERME ! LES FAIBLES NON PAS LE DROIT A LA PAROLE ! » Criais-telle.

Elle m’a beaucoup surprise, mais je gardais mon calme, elle laissa son marteau de côté pour se diriger vers moi… Enfin devant moi, elle commença à me mettre des coups de poings, des coups de pieds partout sur le corps… Après un lourd enchainement, elle claqua des doigts et son marteau ce dirigea vers elle… Elle commença à hurler : « HAHAHAHA ! LE COUP FINAL ! ». J’ai pris le réflexe de prendre mon épée pour en profiter de cette situation, elle était juste devant moi, les deux mains sur la manche de son marteau, elle était sans défense…

J’ai réussi à lui donner un coup de la taille jusqu’à l’épaule, elle lâcha son marteau et elle commença à hurler : « SALE GARCE !!! TU VA CREVER ! ». Je la voyais complétement changer, même son apparence à changer, elle était complétement déformer, à peine poser les mains sur son marteau que lui aussi changea d’apparence ! Il est maintenant rempli de pique ! Sans hésitez un seul instant elle me colla un coup brutal sur le ventre… Je l’admets que j’ai vomis tout mon déjeuner… et j’étais coller contre le mur… Oran commença à me dire : « Ecoutes Eloria, concentre toute ta colère contre elle, dès que je te fais signe, relâche cette colère ! ».

Je ne voulais pas causer la perte d’Onyz, mais son comportement à beaucoup changer… Je me posais des tas de questions : Comment ce fait-ce que j’ai autant mal, alors que depuis que j’ai Oran, je n’ai jamais eu mal… D’où tient-elle cette puissance ?  Je ne comprenais rien ! Mais j’écoutais ce que disais Oran, j’essaye de me concentrer… J’étais à genoux, j’entendis rien… mis à part une autre voix disant : « C’est ça bute la ! », j’étais surprise, et Oran de nouveau me dit : « Tu comprends ? Quelques choses sur elle la possède où la contrôle… Continue de te concentrer ».

Silence… Je n’avais pas mal, pourtant Onyz continuais à enchainer les coups… Silence, calme, sérénité… Comme si j’étais au paradis… J’ai cru voir mes parents et mon petit-frère… J’en pleurais… J’ai sentis la main d’Onyz s’approchant vers moi… J’ai saisis sa main… Je suis folle de rage, et Oran finis par dire : « Maintenant ! ».

Je fini par ouvrir les yeux, j’ai sentis que quelques choses en moi avait entièrement changé… J’étais guérit de mes blessures, et Oran commença à changer de forme !

Onyz de peur, recula le plus possible, tout en disait « C’est impossible ! ». Mon uniforme à changer de couleur, le rouge passa au noir et le noir passa au rouge, je me sentais beaucoup moins serrer, maintenant la manche gauche de mon haut était maintenant complètement retombée, on pouvait voir mon épaule,  et, je sentais que quelques choses poussaient au niveau de mon épaule… C’était une aile toute rouge ! Vers le bas, rien à changer mise à part la couleur…

Je voyais qu’elle était complétement effrayer et que le public ne disait plus rien… C’était le silence absolu… Mais j’entendis encore cette voix horrible : « Qu’est que tu fous !? Elle ta trahis ! BUTE-LA ! ». Mais j’ai finis par retrouver confiance en moi… Oran a fini par dire : « Ton cœur bat lentement, ton sang commence à se refroidir... Utilise ton aile pour prendre l’avantage, mais sache que ton véritable adversaire est invisible. ». Je m’exécute, je prends mon élan, je saute et je fini par rester en l’air grâce à mon aile. Je prends mon épée avec mes deux mains, et je fonce vers Onyz… Elle fait appel à la terre pour la protéger en créant des murs, mais j’arrive à les traverser sans me faire mal. Je finis par réussir à l’atteindre en lui touchant la tête, je recule et je commence à me concentrer sur cette étrange voix et ce qu’à dis Oran… : « Ton véritable adversaire est invisible… ».

« Serait-ce le marteau lui-même ? » Fini-je par sortir de ma bouche. Oran intervient et me dit :

- « Je le pense aussi Eloria.
- Une sorte d’arme qui a les mêmes caractéristiques que toi ?
- C’est ce que je pense… A chaque fois que tu te prenais un coup, j’entendais une voix très sombre… Ce n’est pas un hasard.
- Que me conseilles-tu ?
- Essaye de mettre hors d’état de nuire ton adversaire…
- La mettre KO, en gros…
- C’est exact. »

Je regardais dans quel état ce trouvais Onyz, elle était complétement épuiser, ses blessures ont du mal à refermer malgré sa magie, elle essaya de soulever son marteau… Rien y fait, ses forces l’on abandonner… Elle s’est mis à genoux, elle dessina autour d’elle quelques choses, mais j’ai mis beaucoup trop de temps pour comprendre qu’elle était en train de créer un sceau de magie ! Je me rappel de mes cours contre-magie : « Les sceau de magie, permettent à un lieu bien précis d’être sous le commandement du sorcier, il peut même la détruire ou bien changer de forme : en animal, en ange, tous ce qu’il veut. Plus le sceau est petit, plus la précision est grande. Pour détruire un sceau, il faut simplement effacer une partie du sceau. »

Sans hésiter, je fonçais vers elle, si elle décide de détruire l’arène, elle tuera des innocents ! Elle arriva encore à invoquer des murs pour m’empêcher d’aller de nouveau vers elle. Ses murs était de plus en plus dure, mais je m’en fichais mon objectif était claire : L’empêcher de nuire… Cette fois-ci, elle invoqua des sortes de stalactite de pierre, je voyais bien qu’elle usait de toute sa force pour m’empêcher de l’arrêter de dessiner son sceau…

Arriver enfin droit devant Onyz, je voyais ses yeux en larmes, elle était redevenue normal… Mais sa main était noire, elle continuait à dessiner le sceau, elle me suppliait d’arrêter ça. Je ne la touchais point, mais j’effaçais le sceau… Puis, la main d’Onyz me saisis la gorge, j’étouffais… elle disait avec une voix presque démoniaque tout en souriant : « Tu crois sérieusement que je vais te laisser gagner comme ça ? CRÈVE ! »

Je n’en peux plus… J’étouffe… Mais je fini par lui donner un coup de pied sur le ventre, et je lui tranche sa main noire sans hésitez… Elle hurlait de douleur, mais elle finit par tomber dans le coma… J’entendais encore la voix horrible de tout à l’heure : « Tsss… elle était faible… ». Je finis par plus rien voir… le noir…  Je suis sans doute tombé dans le coma…

Je me réveils enfin… J’étais dans ma chambre, mes blessures ont été guérit... Je réfléchissais à ce combat, j’avais peur pour Onyz… La pauvre… Que lui est-il arrivé ? Je finis par me lever, et je vis une lettre de la part du Professeur Zy :

« Bonjour Eloria,
Lorsque tu te sentiras mieux, rejoins-moi dans mon bureau.
Toutes mes félicitations pour ce combat.
Professeur Zy.»

J’enfilais Oran, et je me suis mis en route vers le bureau du professeur. A peine sortis de ma chambre que tout le monde m’acclamait : « C’est elle ! », «  Tu nous as tous sauver ! MERCI ! »… J’étais heureuse, mais à la fois triste pour Onyz… Sa réputation a pris un sacré coup… J’espère qu’elle va bien…

Enfin arriver au bureau, j’entre sans hésitation et je vis le professeur, Asty et un autre homme gigantesque, très musclé avec une barbue longue et des cheveux longs blanc, il portait une couronne sur la tête, un costume blanc et jaune sans manche. J’étais choquer… il ressemblait énormément à mon père, si on devait lui retirer la barbe… Le professeur a fini par me présenter qui était cet homme : « Eloria, je te présente Seuz, il est le créateur de cet académie et le chef incontesté de tous les héros… Si tu veux, c’est le roi des héros ! »

Seuz, fit d’un geste pour m’inviter à m’assoir, et il commença par me dire :

- « Alors c’est toi la fameuse Eloria, qui a détruit tout un secteur de l’académie, qui a volé un bien appartenant à l’académie ? J’en étais sûr ! Tu as du culot ma petite ! Tape m’en cinq ! Me disait-t’ il tout en souriant et me tendant sa main.
- Hum… oui c’est moi messieurs… Disais-je tout en frôlant sa main.
- Oh ! Allons ! Tu peux m’appeler Seuz ! Tu es une héroïne, maintenant ! Même si tu as été aidé par ton Ikium, ton adversaire elle aussi était aidée.
- Onyz a été aider comment ? De quelle façon ? Vous étiez là lors du combat ? Elle a perdu totalement le contrôle ! C’était quoi ce combat ? C’était normalement un combat amical et non à mort ! » Disais-je toute en colère.

Seuz resta silencieux, Asty fis comme d’habitude en restant à l’écart, le professeur Zy fini par cesser le silence :

- « La pauvre Onyz à trouver un Arka, alors qu’elle était en train de s’entrainer dans la cour…  Soupirait-il.
- Un Arka ? Demandais-je.
- Les Arkas sont comme les Ikium, ils disposent d’une propre conscience, mais ce sont des armes. Comme tu viens de nous le prouver lors du combat, ils peuvent changer de formes selon la situation du combat. Nous savons peu sur les Ikium et les Arkas, tout ce qu’on sait sur les Arkas, c’est qu’ils peuvent prendre possession de leurs maîtres s’ils sont faibles, ce fut le cas de notre petite Onyz. Par ailleurs, il existe qu’un seul Arka par type d’arme et ils disposent d’un nom qui leurs sont déjà attribuer, le marteau d’Onyz se nomme : Maelst. Si tu veux d’autres exemples, tu as aussi l’épée : L’Exco, les dagues : Pair et Oc, l’arc : Kratt, etc…
- Donc, si je comprends bien… Ce sont des sortes d’armes légendaires qui disposent d’une propre conscience… C’est bien cela ?
- C’est exact, par ailleurs une autre différence qu’on a remarqué, c’est que l’Arka choisis sont maitres à la différence d’un Ikium. »

Seuz se leva, et finis par dire :

- « Bon, ce n’est pas que je m’ennuis, mais il faut qu’on y aille, ma petite ! Disait-il tout en riant.
- Quoi… ? M’emmener où ? De quoi parlez-vous ? Demandais-je complétement perdu…
- Ben ! Au siège des héros ! Tu as gagnés le combat non ? Il faut qu’on se dépêche ! Le train va partir dans deux minutes !
- Mais avant, il faut que j’aille voir Onyz ! Criais-je
- Elle va bien ! Ne t’en fais pas tu lui écriras ! Aller on y va ! »

Je n’ai même pas eu le temps de lui répondre, qu’il me prend sur ses épaules et cours vers la gare… La gare était minuscule, il y avait qu’un train d’un seul wagon, la porte était assez grande, je me suis assis, Seuz c’est assis sur une autre banquette…

Il m’expliqua certaines choses en ce qui concerne l’académie, mais je l’ignorais, je regardais par la fenêtre et je me disais : « Onyz… Pardonne-moi ».
avatar
Eloria
Petit Zhéro
Petit Zhéro

Messages : 11
Date d'inscription : 08/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'Eloria - Introduction Finale.

Message par Aphrodite le Mar 31 Déc - 0:39

Ah bah voilà une partie bien faite tu as tout compris, bien utiliser nos critiques. Par compte, attention au début lors du combat à bien décrire comment tu tombes, l'état de tes blessures à pousser un peu plus loin quand même et si les pique de terres sont tranchants, ou s'ils peuvent t'embrocher. Attention aussi aux expressions que tu utilises à ne pas t'engager dans du familier. Sinon, rien de plus, c'est toujours aussi fluide et agréable à lire merci du partage Elo Smile hâte d'avoir la suite Smile.

Aphrodite
Héros du Jour

Messages : 104
Date d'inscription : 28/11/2013
Localisation : france

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'Eloria - Introduction Finale.

Message par Pimp le Mar 31 Déc - 6:37

alalala,

premier réflexe après avoir fini de le lire c'est merde c'est déjà fini !

la suite plzzzz !! *fuis très très loin*

Toujours aussi plaisant a lire, je verse juste une petite larme parce que cette histoire est finie mais je suis sur que tu arriveras a faire d'autres histoires dans l'univers que tu as créé (aussi bien avant qu'après chronologiquement parlant) et avoir d'autres histoires avec les Arkas / Ikiums (bah oui tu as cité toutes les armes donc ça fait baver d'avance ^^)

Pimp
Team Zhéro
Team Zhéro

Messages : 62
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'Eloria - Introduction Finale.

Message par Eloria le Mer 1 Jan - 2:22

Hello,

Merci pour vos remarques. Smile

Je tiens à vous rassurez que c'est l'Introduction qui est fini, donc il y a forcement une suite. Wink
Mais, je tiens à vous dire que le Chapitre 1 peux prendre du temps, je sais même pas par où je vais commencer... Je vais y réfléchir demain.

Bonne année! Very Happy
avatar
Eloria
Petit Zhéro
Petit Zhéro

Messages : 11
Date d'inscription : 08/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'Eloria - Introduction Finale.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum